PLOUF   PLOUF

La crise s’éternise et attise les convoitises...

 

Seuls les pique-assiettes, les fraudeurs, les débrouillards et les combinards s’en tirent à bon compte.

 

Au bistrot du coin une seule devise : «Un comptoir pour tous et chacun sa crise». Parmi les habitués, un chômeur éthylique endeuillé, un fringant resquilleur patenté, une femme de ménage coquette et désabusée sans oublier la patronne bourrue et bougonne.

 

Tous s’abreuvent de lieux communs et déversent leurs déboires au fond d’un verre en attendant le changement…

 

Et si le hasard n’était pas une fatalité ? Si on pouvait tous rejouer la partie ? Si d’un coup de dés, à défaut de partager les richesses, on pouvait redistribuer les rôles …